Affichage de 145–192 sur 477 résultats

EURO 99,90EURO 116,89
EURO 155,90EURO 183,90
EURO 24,89EURO 35,90
EURO 45,90EURO 57,91
EURO 228,00EURO 291,00
EURO 37,20EURO 59,20
NOUVEAU -700 g
EURO 9,99EURO 11,99


Les origines des arts martiaux

Un art martial est généralement défini comme une discipline de combat se pratiquant à mains nues ou avec une arme. À l'origine, le terme "arts martiaux" ne faisait référence qu'aux arts du combat d'origine japonaise (karaté, judo, aïkido, etc..). L’usage a étendu cette définition à toutes les disciplines de combat d'origine asiatique. Les arts martiaux se divisent en deux catégories : internes et externes.

Lire la suite

Arts martiaux dojo salut

Les enseignements dispensés par les arts martiaux traditionnels asiatiques sont tant physiques que spirituels et moraux. En plus d’améliorer les performances physiques (force, souplesse), ces enseignements favorisent le développement personnel de leurs pratiquants. La maîtrise de soi y occupe une place cruciale, qu’il s’agisse de ne pas s’engager dans un combat s’il est évitable ou au contraire d’y faire face s’il n’y a pas d’autre choix.

Les premières techniques de combat sont nées du besoin humain de se protéger et de protéger ses biens. De rares fresques et poteries chinoises, datant de 1400 avant JC, représentent d’anciennes pratiques mêlant pieds et poings. Ce système d'autodéfense primitif s’est complexifié à mesure que la société se construisait.

Les évolutions

Très touchée par les guerres, l’Asie a vu ces techniques de combat primitives évoluer vers un art guerrier élaboré donnant naissance aux premières stratégies miliaires. Les armées étaient principalement constituées de paysans sur lesquels reposait la production agricole et donc la survie du pays. Les affrontements coûtant de nombreuses vies humaines, il devint nécéssaire de limiter les pertes en prenant l’avantage stratégique sur l’adversaire. C’est en ce sens que le célèbre « Art de la guerre » de Sun Tzu fit prendre un nouveau tournant aux stratégies militaires existantes, aux alentours du 6ème siècle avant JC.  

« Le meilleur savoir-faire n'est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l'ennemi sans combattre. »

Faire renoncer l’ennemi à l’affrontement, lui faire admettre sa défaite avant même d’avoir livré le combat, telle est la vision livrée par Sun Tzu. Influencées par le Taoïsme et le Yi Jing, ces nouvelles théories ont commencé à apporter une dimension morale aux stratégies guerrières. À la dimension morale, s’est ensuite ajoutée une dimension spirituelle avec l’arrivée du Bouddhisme en Chine, un siècle plus tard. Moines et guerriers partagèrent ensemble leurs savoirs, donnant naissance aux art martiaux. Ce système complexe de combat s’est ensuite répandu dans toute l’Asie au travers des guerres mais aussi par le biais des moines itinérants.

Tels qu'ils sont enseignés de nos jours, les arts martiaux intègrent davantage une dimension sportive et de loisir avec la démocratisation de la pratique en clubs et l'organisation de compétitions. Les arts martiaux peuvent aussi faire référence à une grande variété de techniques de combats, sans prendre en compte leur origine géographique. En Europe, on trouve par exemple les arts martiaux historiques européens (AMHE) dont le concept s’ancre dans une démarche de reconstitution de techniques tombées dans l’oubli.

Sur Karate-Gi, nous vous proposons un large choix de produits adaptés à la pratique du karaté mais pas seulement. Vous trouverez sur notre boutique le nécessaire afin de vous adonner à d'autres arts martiaux tels que le judo, le taekwondo, l'aïkido et le yoseikan-budo.
 

Meilleures ventes sur la boutique des arts martiaux